Facebook
Memphrémagog CLD
Accueil > Démarrage d'entreprise > Questions fréquentes

Questions fréquentes

 

Q. Quelles sont les villes et municipalités couvertes par le CLD de la MRC de Memphrémagog?

R.    Les 17 villes et municipalités sur le territoire de la MRC de Memphrémagog sont : Austin, Ayer’s Cliff,  Bolton-Est, Eastman, Canton de Hatley, Hatley, Magog, North Hatley, Ogden, Canton d’Orford, Canton de Potton, Saint-Benoît-du-Lac, Saint-Étienne-de-Bolton, Sainte-Catherine-de-Hatley, Canton de Stanstead, Stanstead et Stukely-Sud.

Q.    Est-ce qu’il existe une formation pour les gens qui souhaitent démarrer une entreprise?

R.    Il existe une formation qui s’intitule « Lancement d’une entreprise ». Cette formation est offerte à Magog par la Commission scolaire des Sommets, en collaboration avec le CLD de la MRC de Memphrémagog. Pour plus de renseignements, veuillez visiter la section Formation « Lancement d’une entreprise ».

Q.    Dois-je immatriculer mon entreprise?

R.    L’obligation d’immatriculer votre entreprise dépend de sa forme juridique. Une entreprise immatriculée est automatiquement inscrite au registre des entreprises.

Une entreprise individuelle dont le nom comprend votre prénom et votre nom de famille peut être immatriculée ou non. Une société en nom collectif peut également être immatriculée ou non.

Afin d’enregistrer votre entreprise, veuillez vous adresser au bureau de Revenu Québec :

Revenu Québec
2665, rue King Ouest, 4e étage
Sherbrooke (Québec) J1L 2H5
(819) 563-3776
www.revenuquebec.ca

Q.    Quelle forme juridique choisir?

R.    Chaque entreprise est exploitée sous une forme juridique. Nous vous invitons à prendre connaissance des principales formes juridiques qui suivent :

Source : http://www2.gouv.qc.ca/entreprises/portail/quebec/creer?lang=fr&g=creer&sg=&t=s&e=3733407055

Q.    Quelle aide le CLD peut-il m’apporter?

R.

  • Aide à l’élaboration du plan d’affaires dans une approche d’accompagnement;
  • Aide à la recherche de sources de financement;
  • Offrir du mentorat d’affaires en collaboration avec le Centre d’entrepreneurship Dobson Lagassé;
  • Effectuer des activités de réseautage;
  • Offrir des activités de formation (par exemple, une formation peut porter sur la gestion de la TPS et de la TVQ en entreprise).

Q.    Qu’est-ce qu’un travailleur autonome?

R.    En général, le travailleur autonome :

  • Assume ses propres dépenses
  • Prend lui-même les risques financiers inhérents à son travail
  • Fournit son propre matériel, mais n'est pas tenu d'exécuter lui-même les travaux
  • Peut avoir des employés ou faire appel à des travailleurs autonomes
  • détermine lui-même l'endroit où le travail doit être accompli de même que ses horaires de travail

Source : http://www.revenu.quebec.ca/fr

Q. Dois-je m'inscrire à la TPS et à la TVQ?

R.    Le système fiscal québécois est basé sur le principe de l'autocotisation. Il vous appartient de déclarer vos revenus, de calculer la part d'impôt que vous devez verser et de percevoir la TPS et la TVQ si vos revenus d'entreprise sont supérieurs à 30 000 $ au cours de quatre trimestres consécutifs. Dans le cas d’un organisme à but non lucratif (OBNL) les revenus de l’organisme doivent être supérieurs à 50 000 $.

Source : http://www.revenuquebec.ca/fr/entreprise/taxes/tvq_tps/default.aspx

Q. Qu’est ce que l’économie sociale?

R.    Le concept d’économie sociale combine deux termes :

Économie :
Renvoie à la production concrète de biens ou de services ayant l’entreprise comme forme d’organisation et contribuant à une augmentation nette de la richesse collective.

Sociale :
Réfère à la rentabilité sociale et non purement économique, des activités. Cette rentabilité s’évalue par la contribution au développement démocratique, par le soutien d’une citoyenneté active et par la promotion des valeurs et d’initiatives de prise en charge individuelle et collective. La rentabilité sociale contribue donc à l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la population, notamment par l’offre d’un plus grand nombre de services. Tout comme pour le secteur public et le secteur privé traditionnel, cette rentabilité sociale peut être aussi évaluée en fonction du nombre d’emplois créés.

Source : Chantier de l’économie sociale, une économie à valeur ajoutée, outil de sensibilisation à l’économie sociale.

Pour plus de détails, consultez la section économie sociale de notre site.

Haut de page

Prochainement à
l'agenda